4 rue Max Bruchet - 74000 ANNECY - Tél +33 4 50 57 64 54

  • Philosophie

    Comme le suggère le logotype de l'agence, notre attitude de projet vise à tisser un lien étroit entre projet et territoire, chacun se nourrissant de l'autre pour installer un dialogue, une confrontation valorisant ainsi les qualités du lieu.
    Cette approche contextuelle du projet, revendiquée et pleinement assumée, nous semble être une des attitudes possibles, parmi d'autres, pour révéler le potentiel du lieu d'intervention. Cette mise en tension projet/territoire permet alors de Re-Donner à voir, Re-Découvrir un lieu, un patrimoine, un paysage.

  • Attitudes de projet

    S'enrichissant des différentes expériences accumulées au cours des projets, l'agence s'investie entièrement et constamment sur chacun d'eux indépendamment de leur taille ou du budget, les sources de motivation étant davantage ancrées sur les enjeux que tout nouveau projet implique

    Pour nous, chaque projet est, en concertation avec l'ensemble des intervenants, l’occasion d’apporter une réponse architecturale à une demande programmatique, technique mais également et surtout de se confronter au lieu d’intervention, au territoire en ouvrant le champ des possibles.
    Les besoins sont alors intégrés pour répondre à la demande en termes d’espaces, de fonctions à partir d’une lecture, une ré-interprétation du lieu d’intervention appuyée sur une attention particulière aux questions patrimoniales et paysagères.
    Chaque opération propose une approche du projet à différentes échelles : de la plus petite, dessinant le détail constructif, la mise en œuvre des matériaux, à la plus grande où elle organise l’aménagement du lieu, du site, du territoire.

    Le projet peut éventuellement s'appuyer sur une relecture de certains éléments constitutifs du patrimoine architectural local sans faire preuve de pastiche mais bien pour en proposer une interprétation contemporaine, sans pour autant proposer une "architecture manifeste et prétentieuse", peu respectueuse du lieu.

    Le parti pris architectural et paysager s’oriente donc généralement vers les notions de simplicité et de mesure dans les matériaux utilisés pour accentuer la lisibilité de l’intervention. Les intentions formelles et volumétriques ne s’imposent pas en tant que geste architectural mais sont véritablement issues de cette ré-interprétation des besoins, cette re-lecture du site pour proposer une architecture contemporaine, lisible, inspirée du lieu.
    Mais cette simplicité formelle n'induit pas pour autant une pauvreté architecturale. Au contraire, le souci des détails de construction tente d'affirmer la pertinence de l'intervention face aux qualités patrimoniales du bâti, du lieu.

    Cette lecture attentive et sensible du lieu d'intervention oriente considérablement chaque parti architectural d’insertion urbaine et paysagère où l’intervention architecturale installe un dialogue avec son environnement proche ou lointain pour révéler l’identité et le potentiel du lieu.

     

  • Approche environnementale

    L’agence développe depuis plusieurs années de pratique professionnelle, une architecture inscrite dans ce qui est aujourd’hui désignée comme une démarche environnementale.

    Par le biais d'une formation permanente et continue tout au long des années de pratique ("QEB 12",Qualité Environnementale des Bâtiments; « Architecture Bois et Développement Durable », …), l’agence conforte régulièrement ses convictions et cette sensibilité aux problématiques environnementales. Ces dernières ne sont jamais perçues comme des contraintes mais davantage comme l’opportunité de repenser le projet pour être systématiquement intégrées à la composition du projet, se positionnant alors comme une des plus value qualitative architecturale.

    Nous considérons qu’une architecture « contextuelle » répond déjà en grande partie aux questions environnementales pour, en s’appuyant sur une qualité d’usage, introduire l’idée d’une architecture durable.
    A contrario, nous ne considérons pas qu’il existe une réponse type aux enjeux environnementaux mais plutôt un ensemble de paramètres, une adéquation riche et complexe.
    Ainsi, au lieu de déployer un arsenal complexe à haute technicité issu de la « panoplie développement durable », nous préférons installer le projet par une conception simple, compacte et efficace utilisant les atouts du site afin de proposer une réponse adaptée et cohérente vis à vis du programme, des besoins, du lieu.

    L’objectif de cette démarche reste néanmoins et avant tout la mise en parallèle d’un parti urbain, architectural et paysager à une donnée environnementale.

    Bien que pour chaque projet, la recherche d'une empreinte carbone mesurée, d'une performance thermique reste constamment une priorité durant les différentes phases d'étude et le suivi des travaux, elle ne constitue pas pour nous une finalité en soi.
    En effet, ce qui peut apparaître comme une prouesse technique et ambitieuse aujourd'hui sera dans quelques décennies considéré comme une "banalité constructive" ; ne sera alors perceptible que la qualité intrinsèque architecturale du projet dans son rapport au lieu, aux usages et non la performance technique de la construction édifiée.
    Bien que totalement convaincus de la pertinence d'une démarche conceptuelle intégrant les grands principes bioclimatiques et environnementaux, nous tenons néanmoins à préserver une certaine distance vis-à-vis de ces problématiques : tenter de dépasser cet éventuel clivage pour passer, à notre échelle, de la HQE (Haute Qualité Environnementale) à la HQA Haute Qualité Architecturale.

  • Equipe

    Jean-Michel FAVRE Architecte DPLG
    Né en 1969, associé à Eric Libes depuis 2001 - Création de la SARL en 2008.
    Architecte consultant auprès du CAUE 74 pour la Communauté de Communes de la Vallée de Thônes et Alex.
    Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Grenoble en 1996.
    Diplômé de l’Université du Québec à Montréal en 1993.
    Ordre des Architectes : n°46822.

     

    Eric LIBES Architecte DPLG
    Né en 1965, associé à Jean Michel Favre depuis 2001
    Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Grenoble en 1991.
    Ordre des Architectes : n°40716.
    Membre actif de la Maison d’architecture de Haute-Savoie

     

    Adrien BURGAT CHARVILLON, Collaborateur Architecte
    Né en 1990, chez F&L depuis 2015
    Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Grenoble en 2015 - HMONP 2018
    TPFE : Projet de création d’une gare de téléporté et recomposition du centre bourg de Thônes.

     

    Florence VITSE, Collaboratrice Architecte
    Née en 1985, chez Favre & Libes depuis 2019
    Diplômée en architecture d'intérieur de l'Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc Tournai (Be) en 2006. 
    Diplômée de l’Institut Supérieur d'Architecture Saint-Luc Tournai/UCL (Be) en 2011.

     

    Julien DUCHOSAL, Collaborateur Architecte
    Né en 1987, chez Favre & Libes depuis 2019
    Diplômé de l’Ecole d’Architecture de Grenoble en 2013
    TPFE : Le Pré Bayle. Un centre d'innovation en agroécologie, Ambert (63).

     

    Moyens Techniques 

    4 Pentium core i7, 6go SDRam, 23 ’’.
    1 ordinateur portable Surface PRO
    1 Photocopieur couleur /Fax/Scanner A3 SAMSUNG multixpress X4220XR.
    Appareils photo numériques - Laser mètre Xact
    Mise en réseau des postes de travail - Logiciels de dessin ArchiCad-3D - Pack Office (Word, Excel).
    Site internet avec plate forme d’échange de données : favre-libes-architectes.com

  • Compétences

    Nos domaines d'interventions :

    • Construction
    • Rénovation
    • Réhabilitation
    • Transformation
    • Extension
    • Etude
    • Urbanisme

© Jean-Michel Favre et Eric Libes Architectes Annecy. Tous droits réservés.