Construction d'une Crèche

 

Creche-30-lits-People-Baby-3

Lieu  Seynod - 74
Maîtrise d’ouvrage  People & Baby
Maîtrise d’œuvre  FAVRE & LIBES Architectes
Mission  Concours
Surface  432 m² SHON
Coût des travaux  809 400 € HT
Date de livraison  2008

 

L’intervention se situe sur le secteur Nord Est de la commune de Seynod, au coeur d’une des récentes opérations d’urbanisation, le quartier Montaigne de la ZAC de Loverchy. Le projet profite d’une localisation particulièrement intéressante où sa position dominante sur la cluse d’Annecy et les vues dégagées permettent de bénéficier de superbes panoramas sur les massifs montagneux tel que Le Parmelan ou le massif du Semnoz ou encore des vues plus cadrées sur l’Eglise de la Visitation. Une attention particulière a été portée sur l’implantation du bâtiment et l’aménagement paysager. La pente du terrain naturel associée à l’enterrement partiel de la partie béton de l’équipement et un remodelage des courbes de niveaux permet d’aménager une aire de jeux dessinée par ces dernières, ludique, protégée et intimisée par la topographie remaniée. De plus, le nouveau rapport au sol du bâtiment améliore le confort d’été de part sa configuration mais aussi par la plantation d’un second filtre végétal à feuilles caduques en surplomb Ouest de l’aire de jeux. Cette stratégie d’implantation conforte les choix «techniques» pour inscrire le projet dans une démarche Haute Qualité Environnementale Un premier volume de béton inscrit dans le terrain naturel reçoit, au Nord, les différents locaux « techniques » pour jouer le rôle d’espace tampon. Un second volume réunit les locaux à vocation d’accueil et administratif ainsi que l’espace des tous petits (0.12 mois) proposant alors une proximité, une centralité de ces derniers. Un troisième volume accueille les lieux de vie des 12.18 mois et des 18.36 mois. Ces deux derniers volumes édifiés en ossature bois se réunissent autour de l’espace de motricité à la volumétrie généreuse, baignée de lumière naturelle qui se positionne également, par sa toiture à deux pans, comme signal urbain. Cette organisation des espaces permet une compacité du bâti tout en profitant d’une qualité d’ensoleillement et d’une mise en relation forte avec l’environnement extérieur et notamment l’aire de jeux. Contrairement aux larges  ouvertures donnant sur l’intérieur, les percements de l’enveloppe extérieures sont, pour des raisons évidentes de performances énergétiques, beaucoup plus mesurées. La verticalité de ces baies sans allège permet dans un même cadre de réunir la terre et le ciel, d’installer un dialogue entre cette verticalité et les vues sur les montagnes et propose ainsi aux enfants une perception visuelle à leur échelle.